Audrey-Anne Brillant

Audrey-Anne Brillant

J’ai toujours aimé créer de toutes les manières possibles. De la joaillerie à la décoration de gâteaux, du théâtre au cinéma et de la peinture à la couture. Malgré tout, le design est maintenant devenu ma forme d’art préférée. Durant ces trois dernières années, j’ai appris à concevoir, mais aussi à comprendre comment faire passer des émotions, des idées et des messages par le biais de la typographie, des formes et des couleurs. Toutes les possibilités que cette discipline offre sont sans limites, elles ne sont pas simplement belles, mais intelligentes et utiles. Je souhaite continuer dans cette voie et évoluer afin de devenir une designer à la hauteur de mes attentes. C’est avec passion que je me suis investie dans chacun de mes projets en vue de les rendre humains, accessibles et colorés.   

Livre conceptuel

Le livre L’art presque perdu de ne rien faire de Dany Laferrière est une longue réflexion sur des notions qui semblent simples, comme le temps, les sens, la culture, la société, etc.

L’auteur nous amène à prendre un moment de recul et à nous interroger sur ces thèmes par de courts textes qui servent de miroir sur notre propre vie.

Le concept était donc de laisser beaucoup de place aux paragraphes avec beaucoup de blanc et des illustrations qui font référence aux écrits afin de le rendre plus dynamique et de poursuivre le questionnement.

Maison Tournesols

La Maison des Tournesols est un centre de jour pour personnes âgées qui est décrit comme étant un endroit dynamique et joyeux, toujours axé sur le positif et sur le côté humain.

Pour le logo, le concept était de faire ressortir toute la gaieté que cet endroit procure à ces membres sans être trop enfantin.

La couleur orange a été choisie pour son côté vivant, mais aussi pour rappeler l’aspect de communication et créatif du lieu. L’idée était de se détacher de l’image de la fleur puisqu’à elle seule, elle ne représente pas toutes les facettes de cet OBNL.

ZOI

Le magazine Vivre traite de sujets d’ordre de la santé, de la psychologie et du bien-être. Dans l’objectif de garder l’essence de la revue d’origine et d’amener un côté plus zen, les couleurs pâles et les teintes de bleu ont été mises de l’avant.

Toutes les photographies ont subi plusieurs modifications en vue de diminuer la saturation et de maintenir la même esthétique tout au long des pages.

Chaque passage est exploré de manière différente, autant par le texte que par le placement des images afin de bien distinguer chaque rubrique. Le tout est très cohérent et conserve une bonne fluidité de lecture.