Samuel Dumont-Lévesque

Samuel Dumont-Lévesque

Designer graphique audacieux, illustrateur de coin de table et photographe passionné, je suis amateur de créations éclatées, de design avant-gardiste et du mariage entre les médiums physiques et numériques. L’univers du cinéma, de l'art visuel, de la musique et de la mode m'intéressent et m'inspirent grandement. 

Circuit : pactes faustiens

Ici, le terme réactualiser a été pris au premier degré et la refonte de la revue Circuit à été repensée en un magazine vibrant et éclectique mettant en vedette la scène musicale locale tout en gardant un volet dédié à l’histoire de la musique.

L’esthétique de collage, les interventions manuelles et les photos prises à la caméra argentique sont autant un clin d’œil à l’esthétique grunge des années 90 qu’une manière d’interpeller un public cible plus jeune et d’avoir une ambiance plus décontractée et accessible.

La mutilation de l’expression

À plusieurs endroits sur le globe, la liberté de s’exprimer se voit violée par l’autorité oppressive qu’exercent des gouvernements tyranniques. Cette affiche vise à dénoncer l’emprisonnement injustifié d’individus qui ont su affirmer haut et fort leurs opinions malgré les risques de répercussions.

Le slogan au cœur de l’affiche est découpé, la forme que prend la typographie devient alors elle-même expressive et suggère la fatalité de la censure. La langue déchirée, elle, fait référence à la destruction brutale du moyen d’expression primordial, soit la parole.

Dans son ensemble, l’affiche fait la triste synthèse d’une problématique qui se doit d’être adressée plus significativement à l’échelle mondiale.

Sentience

Le terme « sentience » désigne la capacité de vivre des expériences subjectives. Ainsi, ma courte bande dessinée de science-fiction existentielle traite de concepts aux frontières indéfinies comme l’intelligence artificielle, la reproduction et la transcendance, le tout dans un contexte cosmique.

Le style des illustrations est en partie inspiré de l’œuvre de plusieurs géants du médium, de Jack Kirby à Katsuhiro Ōtomo.

J’ai également conçu un logotype personnalisé pour la bande dessinée en m’inspirant du langage typographique du cinéma de science-fiction américain de la fin du 20e siècle.