flot

img
BDP


En construisant notre monde autour d’elle, la climatisation est devenue un paramètre de base pour le confort de l’humain. En plus d’utiliser près de 10% de la consommation mondiale d’électricité, il est frappant de constater que ces appareils seront responsables d’une augmentation globale de 0,5°C d’ici 2100 si la situation ne change pas. En fin de vie, la mauvaise gestion des climatiseurs et des fluides qu’ils contiennent contribue radicalement à l’augmentation des GES dans l’atmosphère. Plus il fait chaud, plus on se climatise. Et plus on se climatise, plus il fait chaud. Il s’agit d’un véritable cercle vicieux où notre désir de fraîcheur réchauffe notre monde. En considérant ces impacts, comment améliorer le confort des usagers en temps de fortes chaleurs sans empirer la situation environnementale actuelle ?

présentation de l’équipe

Développant leur complicité par le biais de multiples collaborations, Mélanie et Séléna ont vu leur complémentarité grandir au fil de leur parcours. Leur travail se distingue par leur grande attention aux détails et leur exécution minutieuse. Étant soucieuses de l’environnement, elles priorisent l’utilisation de matériaux naturels et durables. La balance entre rondeur et linéarité ainsi que l’émotion ressentie face au design d’un concept caractérisent chacune de leurs créations.

Démarche de design

Flot est une alternative low tech aux climatiseurs actuels. Dans une optique consciencieuse et ne priorisant que les besoins essentiels, il est conçu pour générer un refroidissement local et temporaire, aux dépens d’une utilisation abusive. Ainsi, en accompagnant l’usager dans ses activités quotidiennes au sein du domicile, Flot agit à titre de refroidisseur personnel permettant d’améliorer le confort en temps de fortes chaleurs. Basé sur le principe du refroidissement par évaporation, le produit bénéficie des propriétés uniques de la terre cuite. Une fois les tubes d’argile remplis d’eau, leur paroi poreuse fait circuler l’eau de l’intérieur vers l’extérieur. Au contact de l’air, cette eau s’évapore. Par échange d’énergie, son passage de la forme liquide à gazeuse entraîne un refroidissement de la matière. Au contact de ces tubes froids, l’air projeté par les ventilateurs situés au fond de l’appareil est à son tour refroidi, générant une brise de fraîcheur pour l’utilisateur.

Le produit

Bouleversant les habitudes de climatisation actuelles, Flot se démarque par une utilisation portative qui accompagne les usagers selon leurs besoins dans le domicile. Sa valeur ajoutée transparaît dans sa priorisation du bien-être de l’usager plutôt que du refroidissement de l’espace de vie en entier. S’inscrivant dans une démarche d’écoconception, l’entièreté des caractéristiques de Flot a été pensée et optimisée afin d’en minimiser les répercussions environnementales tout au long de son cycle de vie. Ainsi, afin de faciliter l’entretien du produit et le tri des matières en fin de vie, le dispositif est en majorité démontable. Cet atout permet également la réparabilité et le remplacement des différentes composantes afin d’en allonger sa durée de vie. Également, Flot est conçu de plastique recyclé et d’argile, un matériau naturel et inerte. Contrairement aux appareils actuels, il ne nécessite aucune étape d’installation, occupe peu d’espace et consomme une faible quantité d’énergie lors de son utilisation.

Valeurs ajoutées

Afin de comprendre les besoins des usagers, des questionnaires et des entretiens semi-dirigés ont été réalisés auprès d’une population consciencieuse de l’environnement et motivée à amorcer un changement sur les méthodes de rafraîchissement actuellement priorisées. En parallèle, des rencontres avec des experts et de la recherche sur les matériaux et principes existants furent effectuées afin d’orienter le développement du projet. Cette démarche a permis de guider le choix du refroidissement par évaporation à titre de principe fonctionnel de base. Plusieurs tests et maquettes ont été faits afin d’intégrer convenablement ce principe au projet. Des prototypes existants, utilisant les propriétés de la terre cuite, furent physiquement reproduits afin d’en qualifier leur crédibilité et leur efficacité. Également, il fut essentiel de prouver hors de tout doute qu’il réside un réel principe scientifique fonctionnel de rafraîchissement en utilisant l’argile. Une fois ce principe prouvé, des étapes permettant la caractérisation de la terre cuite ont été menées afin d’en établir les meilleures conditions de performances telles que la température de cuisson (porosité, absorption, friabilité, perméabilité), la surface de contact, la conformation et l’aérodynamisme de la forme. À travers ces démarches, des validations auprès des usagers furent nécessaires pour orienter et raffiner la conception du produit, afin d’en matérialiser le produit le plus adapté possible.